Laurent Sébès
laurentsebes

à propos de mes objets



2011 luminaire suspendu h. 1m.60
2011 luminaire suspendu h. 1m.60
Après avoir pratiqué la sculpture pendant une trentaine d’années (1ère exposition personnelle en galerie à Paris en 1985), j’ai commencé, au milieu des années 90, à fabriquer pour mon usage personnel quelques objets (table, bureau de travail, vase sculpté, luminaires, suspensoir pour la cuisine), ce qui me ramenait à ma formation initiale à l’école Boulle.

Progressivement, l’idée d’en faire des objets commercialisables me vint.
J’ai élaboré alors, ma première gamme d’objets selon différents procédés de fabrication ;

1°) En 2010, je créai une table qui, pour la première fois, exigeait de déléguer une partie de la fabrication à un fondeur et à un métallier. Cette coopération avec des artisans m’a donné une ouverture sur d’autres savoir faire. Néanmoins, je réalise sur ces tables une série de finitions qui redonne à chacune d’elle un caractère d’objet unique.
2°) D’autres objets, comme mes vases en grès entièrement modelés à la main (objets uniques) servent de prototype à un tirage limité d’épreuves en résine ou en fonte d’aluminium. Chaque tirage est retravaillé, parfois reteinté, donnant à chacun d’entre eux un caractère d’objet unique.
3°) Je réalise depuis 2002 des objets éditables en porcelaine moulée (vase, service à thé).
4°) Mes luminaires ne sont, de part leur fabrication, que des objets uniques, non éditables.
5°) Ma chaise, fabriquée en stratifié appliqué dans un moule, garde la même forme d’un exemplaire à l’autre, mais le choix des couleurs, l’application au pinceau de la résine, fait de chaque chaise un exemplaire unique.

J’utilise pour mes objets aussi bien des matières traditionnelles (céramique) que des résines stratifiées. Celles-ci sont travaillées de façon non-industrielle, dans l’optique de leur donner un cachet d’objet d’art.

Tous mes objets sont issus d’une recherche sculpturale et directe à l’échelle grandeur nature. Je cherche d’abord à donner forme aux objets sans souci apriori de la fonctionnalité. Puis, dans un second temps, je réintroduis les aspects pratiques et ergonomiques inhérent à ceux-ci.
En conclusion, je suis très attaché à l’aspect manuel du travail, à la trace aléatoire de la main sur chacun des objets que je crée.

Mon travail vous intéresse ?
Vous souhaitez en savoir plus sur mes oeuvres et mon travail.


À propos de Laurent Sébès

À propos de Laurent Sébès
Artiste baroque, nouveau baroque, qualificatif qui dans mon idée ne signifie pas sans rigueur, me définit assez bien.

La couleur et le volume ont toujours été associés dans mon travail...

En savoir +